Le CCAS trouve son origine dans les bureaux de bienfaisance, créés par la loi du 7 frimaire an V et les bureaux d’assistance rendus obligatoires dans chaque commune par la loi du 15 juillet 1883.

Les bureaux d’aide sociale (BAS), créés par le décret du 29 novembre 1953, ont regroupé les bureaux de bienfaisance pour l’aide sociale facultative et les bureaux d’assistance pour l’aide sociale obligatoire. C’est en 1978 que le bureau d’aide sociale prend le nom de centre communal d’action sociale (CCAS), nom qui sera consacré par la loi du 6 janvier 1986. Ce n’est qu’en 1995 que seront enfin précisées les missions et l’organisation du CCAS par un décret. Le principe est que chaque commune doit constituer un centre communal d’action sociale. Toutefois, lorsqu’un établissement public de coopération intercommunale est compétent en matière d’action sociale, il peut décider de créer un centre intercommunal d’action sociale (CIAS). Il pourra donc s’opérer à l’échelon local un partage de l’action sociale entre le niveau communal (CCAS et ville) et le niveau intercommunal (CIAS et structure intercommunale). 

Même si les liens avec la commune ou le groupement de communes de rattachement sont très étroits, le CCAS ou le CIAS a donc une personnalité juridique distincte, c’est à dire un conseil d’administration, un budget propre, un personnel propre.

Le CCAS de Salvagnac est composé d’élus et de membres bénévoles. Le comité est présidé par le maire et se réunit régulièrement pour la gestion et le vote de son budget, l’attribution des aides sociales facultatives, l’organisation des manifestations dans l’objectif est de récolter des fonds. Le budget repose sur les dons, les bénéfices de diverses manifestations, le budget voté par le conseil municipal. Le CCAS est le relai de la politique sociale voulue par l’équipe municipale : lutte contre les inégalités, prise en compte, dans la mesure de ses compétences, des besoins de la population. Chaque fin d’année, le CCAS organise une distribution de colis de Noël pour les « anciens » du village âgés de plus 80 ans. Pour toute demande, il suffit de s’adresser à la mairie afin d’être orienté vers un des membres du CCAS.

Permanences CCAS :

Le CCAS a validé depuis le mois de septembre 2015, la mise en place d’une permanence en mairie le premier samedi matin de chaque mois. Les habitants de Salvagnac peuvent rencontrer un membre du CCAS pour faire un bilan de leur demande d’aide sociale afin d’évaluer la nécessité de rencontrer ou pas les services sociaux de la maison des solidarités à Gaillac dont dépend la commune. Les membres du CCAS essaient de répondre aux questions concernant les droits et l’accès aux prestations, de guider dans les démarches administratives, de répondre à des situations de détresse ou d’urgence sociale. Cette permanence a pour objectif de suivre les situations dans la durée pour accompagner les personnes en difficulté et leur permettre de retrouver ou d’accéder à l’autonomie.

Quelques informations utiles :

L’accès à internet permet de faire ses propres recherches et de mettre ses dossiers à jour sans avoir à se déplacer. En adhérant à la bibliothèque de Salvagnac, l’accès au matériel informatique disponible sur place pendant les permanences est gratuit.

Quelques adresses utiles sur le web :

  • www.caf.fr ce portail est très utile pour connaître les évolutions de ses droits 
  • www.ameli.fr en créant votre compte, vous pouvez suivre l’état de vos remboursements sécurité sociale
  • www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr dossiers, vidéos, conseils pratiques sur les droits et aides au maintien à domicile ou l’accueil en établissement (annuaire des structures médicalisées et spécialisées). Simulateur de calcul du restant à charge en établissement une fois les prestations déduites (allocation personnalisée d’autonomie APA, APL…) Si vous n’avez pas internet, un numéro de téléphone : 0 820 10 39 39
  • www.stop-djihadisme.gouv.fr pour aider les familles à savoir comment agir face aux risques de radicalisation de leurs enfants
  • www.e-enfance.org ce site propose une assistance à la mise en place du contrôle parental, une Newsletter, des actualités sur la protection des enfants et des adolescents contre les dangers des nouvelles technologies, un numéro vert d’écoute en ligne
  • www.service-public.fr le site le plus complet pour trouver les documents en téléchargement
  • www.laregion.fr/-le-site-jeune   Inscription obligatoire pour obtenir la carte jeune Région du 1 juin au 13 juillet 2017 uniquement site. Elle permet à tous les lycéens d’obtenir les aides suivantes : transport – hébergement – restauration, distribution des manuels scolaires – des premiers équipements, aide à l’acquisition d’un ordinateur, aide lecture loisirs (20 euros), aide sport (15 euros), aide au permis de conduire pour les apprentis.

Actualités de la CAF :

Réponse aux impayés de pension alimentaire : depuis le 1 avril 2016, la Caf peut verser un complément pour que la pension atteigne celui de l’allocation de soutien familial (104,75 euros) ex : pour une pension fixée à 54 euros, la Caf versera 50 euros par mois et par enfant.

Si la pension n’est pas réglée entièrement ou partiellement depuis au moins un mois, le nouveau dispositif Gipa peut se mettre en place : la Caf verse l’Allocation de solidarité familiale à titre d’avance et se charge de recouvrer la pension auprès du parent qui la doit. Elle peut récupérer jusqu’à deux ans d’arriérés. La Caf peut obtenir paiement auprès de l’employeur, de la banque du parent défaillant et même du Pôle emploi.

Autre nouveauté, la Caf peut fournir au titulaire de la pension alimentaire de l’enfant les informations socio-professionnelles dont elle dispose sur l’autre parent. Ces informations peuvent servir à fixer le montant de la pension alimentaire.

La Caf met à la disposition des parents un service de médiation pour trouver un accord sur les modalités de séparation. Il existe également des séances d’information collective : « Être parents après la séparation ».

Étudiants : Objectif Location ! En cas de budget serré voici quelques conseils. Tout d’abord, déposer un dossier auprès du Crous pour bénéficier d’un logement en cité universitaire.

N’hésitez pas à consulter le site www.lokaviz.fr : ce portail référence plus de 200 000 logements dans toute la France, aussi bien dans les résidences publiques gérées par le Crous que dans le parc privé. Vous y trouverez également les informations pour pouvoir bénéficier du dispositif Clé (Caution locative étudiante) qui permet à l’état de se porter garant.

www.etudiant.gouv.fr facilite vos démarches pour les questions d’orientation, de stages, de bourses, de logements, de jobs.

Si vous avez entre 18 et 25 ans, le site www.depart1825.com vous aide à dénicher des séjours de vacances à petits prix en France et en Europe. Une aide de 150 euros peut même vous être allouée en fonction de votre statut ou de vos revenus.

Déclaration trimestrielle des revenus : elle est indispensable pour ajuster régulièrement le montant des prestations de la Caf telles que le Rsa, la prime d’activité, l’Aah. Vous pouvez accomplir ces démarches par courrier ou dans l’espace « mon compte » du site caf.fr

Prime d’activité : lancée début 2016, elle remplace le Rsa Activité et la prime pour l’emploi. Pour savoir si vous pouvez en bénéficier, rendez-vous sur www.caf.fr  espace mon compte ou utilisez le simulateur  rubrique « les services en ligne/Aides et Services/Estimer vos droits ». Si le résultat est positif, faites votre demande 100 % en ligne.

Vous pouvez vous connecter toute l’année sur la plate-forme www.vacensemble.org Vous y trouverez des séjours de vacances à des prix abordables, seule condition : posséder un quotient familial compris entre 1 000 et 1 200 euros mensuel.

Logement social : un site pour suivre son dossier www.demande-logement-social.gouv.fr destiné à tous ceux qui veulent déposer, renouveler, suivre leur dossier de demande de logement social.

Simplification du droit de la famille au 1er Janvier 2016 : en cas de séparation et si aucune solution amiable n’est trouvée, les deux époux peuvent demander le partage de leurs biens dès l’instance de divorce avec à la clé une procédure plus rapide. Pour en savoir plus : justice.gouv.fr

Face au harcèlement (injures, menaces, violences) n’attendez pas pour réagir : http://www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr/

Un dispositif d’information sur l’interruption volontaire de grossesse a été mis en place par le gouvernement : ivg.gouv.fr ou au 0800 08 11 11 (anonyme et gratuit)

Actualités CPAM :

À dater du 1er juillet, les patients bénéficiaires d’une prise en charge à 100% pour ALD et les femmes en maternité viendront s’ajouter aux ayants-droit de la CMU, de l’AME ou de l’ACS pour accéder à la possibilité du tiers-payant auprès des médecins. Cette mesure n’a aucun caractère obligatoire, son application est du ressort d’un accord entre le patient et le praticien.

La généralisation de la mesure, prévue par la loi de Santé, comporte deux autres étapes annoncées : le 1er janvier 2017 quand apparaîtra la possibilité du tiers-payant pour tous les patients, le 30 novembre 2017 lorsqu’il deviendra un droit pour tout patient en ce qui concerne la part obligatoire.

Services de portages de repas : S’adresser à l’ADMR de Lisle sur Tarn : 05.63.40.36.20 ou à la Communauté de Communes Terrasses et Vallées de l’Aveyron sise à Négrepelisse : 05.63.30.90.90

La maison partagée portée par l’association Age sans Frontière, inaugurée début janvier 2016 à Salvagnac à l’emplacement de l’ancienne poste sur la Grand rue, peut accueillir 4 personnes retraitées. Les parties communes se situent au rez de chaussée et la salle à manger est ouverte sur réservation, pour prendre le repas de midi, comme la salle de restaurant de la maison de retraite.

Maison de retraite Petite Plaisance :