Chargement Évènements

L’église Notre Dame et le Trésor d’Art Sacré

 

L’église Notre dame a été construite de 1874 à 1877, sa première pierre a été posée et bénie le 7 Avril 1874 par Joseph Cayzac, Vicaire Général du diocèse et originaire de Salvagnac. Elle a été consacrée le dimanche 20 Octobre 1878 par Monseigneur Ramadié archevêque d’Albi.

C’est très certainement la quatrième église qu’a connu le bourg de Salvagnac dans son histoire.

Avant la destruction de la ville et ses remparts en 1587, l’église se trouvait à proximité de l’édifice actuel, sur l’emplacement du bâtiment qui fut l’école publique de garçons de 1855 à 1962. Démolie en 1587 avec la destruction de la ville et de ses remparts, elle fut reconstruite sur le même emplacement en 1630.

En 1840, un troisième édifice fut construit sur l’emplacement de l’église actuelle. Cette église était en forme de croix latine et d’une superficie de 168 m2, elle s’avéra très vite trop petite et fut démolie pour céder sa place à l’édifice actuel.

L’église Notre-Dame est d’un style qui mélange néo-roman et néo-gothique, sa superficie est de 310 m2. Elle comporte une nef centrale qui se termine par un chœur pentagonal. Un moulage de l’Assomption de la Vierge surplombe le maître-autel. Les deux nefs collatérales s’achèvent à chaque extrémité par des chapelles. Les vitraux, datant de la construction, ont été récemment restaurés.

 

Il convient de remarquer dans l’église :

Deux bénitiers en pierre situés de part et d’autre de l’entrée.

Un tableau représentant Saint Joseph situé à gauche de la tribune. Ce tableau est signé du peintre toulousain Bernard Bénezet (1835-1897) très connu pour ses peintures religieuses. (C.M.H)

Des fresques peintes par Nicolaï Greschny en 1950. Ces fresques décorent les chapelles des collatéraux, chapelles dédiées l’une à la Vierge et l’autre à Joseph.

Une crucifixion en bois « le Christ des affamés », elle se trouve dans le chœur. C’est une sculpture contemporaine, œuvre d’un sculpteur amateur Pierre Darios, « paysan sculpteur » autodidacte, originaire de Salvagnac.

Une Assomption de la Vierge au-dessus du maître autel, datant de la construction de l’église. Il s’agit d’un ensemble monumental réalisé par le célèbre atelier toulousain de terres cuites et de céramiques fondé par Auguste Virebent. (C.M.H)

Le Trésor situé dans la chapelle au fond du bas-côté sud et également dans la nef collatérale sud, dans lequel il convient de remarquer :

A droite et à l’extérieur de la chapelle :

  • un tableau de la Crucifixion avec Jean et Marie datant du XVIe siècle provenant de Saint Jacques de La Bouysse  (C.M.H).
  • Un tableau représentant l’Assomption de la Vierge. Œuvre de Dèzes, datée de 1843 et récemment restaurée. En cours de réinstallation dans le transept sud.

Dans la chapelle fermée par une grille:

De nombreux objets provenant d’églises de la paroisse.

Une vierge à l’enfant, sculpture sur pierre du XIIIe / XIVe siècle (Église St Jacques de La Bouysse).

Un tabernacle à ailes et anges en adoration ; bois peint et doré du 18ème siècle (C.M.H.)

Sur un socle : une statue en bois doré de la Vierge du 18ème, qui provient d’une des précédentes églises de Salvagnac (C.M.H).

Dans la vitrine verticale à gauche:

Une croix de procession argent, cuivre et bois (Eglise St Pierre de Messenac); Toulouse 1514 (C.M.H.)